30 avril 2008

Putain, putain, c'est vachement bien

À Rome, le candidat de l'Alliance nationale, héritière du parti fasciste, a remporté les élections municipales.

Le nouvel élu des Romains a pourtant défrayé la chronique ces dernières semaines en portant à son cou une croix celtique, un symbole d'extrême-droite en Italie que la loi transalpine a assimilé en 1993 à l'équivalent de la svastika nazie. (Gianni Alemanno ravit la mairie de Rome, NOUVELOBS.COM)

La campagne a été dominée par les questions de sécurité et d'immigration, comme il se doit, en résonance avec quelques faits divers crapuleux. Rien de nouveau sous le soleil médatico-populiste.

La semaine précédente, le résultat des élections législatives avaient consacré le triomphe de Son Éminence Berlusconi, modèle reconnu de notre intertainer national, allié à l'Alliance nationale et à l'extrêmement droitière Ligue du Nord.


À Monaco, notre bouffon à nous prononce ces mots:
"J'ai fait un rêve, c'est que les peuples de la Méditerranée du Nord comme du Sud soient aussi imaginatifs et courageux que les peuples d'Europe continentale"
qu'il me semble inutile de commenter, tellement ils transpirent un racisme insidieux (ainsi qu'une fatuité grotesque -"je suis un Martin Luther King"- mais c'est ici accessoire).

Bref, Européens, ne sentez-vous pas comme une odeur ?





2 commentaires:

Tonton Georges a dit…

Une mauvaise odeur...

Nicolas W a dit…

...nauséabonde...

partager