11 mars 2008

Les valeurs collectives de Tf1

On apprends aujourd'hui que c'est Tf1 qui a soufflé à l'hyper la suppression de la pub sur les chaînes de télévision publiques (Les Echos, cités par Marianne2.fr) dans un petit livre blanc transmis à l'Elysée fin 2007.
L'hyper a dû être convaincu par les arguments de son grand ami Bouygues, puisqu'il en a fait l'annonce lors de son show fameux du 8 janvier, encore dans tous les esprits (surtout ceux des journalistes qui s'y sont vu sous un jour si peu flatteur, qu'ils se sont depuis rappelé les fonctions de leur mission. Mais c'est un autre sujet...).

Un argument interessant a retenu mon attention:

Si TF1 souffre depuis quelque temps, c'est qu'il y a vraiment trop de concurrence et pas assez de chiffre
d'affaires. Et que cette situation 'intenable' met en péril notre 'chaîne historique', ce qui conduit irrémédiablement à la 'destruction de valeur collective'.


Ainsi, Tf1 en péril conduit irrémédiablement à la destruction de valeur collective.
Je me demande.

Les valeurs véhiculés par "notre chaîne historique" sont effectivement celles qui ont été placés au plus haut de l'état : démagogie, populisme, beaufisme, attrait pour la facilité, pour le clinquant, pour ce qui brille, pour l'argent, mépris de l'intellectuel, du culturel, etc...
Les liens de consanguinité entre les états-major de la chaîne et les communicants de l'élysée ne sont même pas cachés, rupture décomplexée oblige. On comprend que l'ami bling-bling se soit senti concerné par un tel vibrant appel.

Il est amusant - et assez satisfaisant - de remarquer que la chute de l'un accompagne les difficultés de l'autre.


1 commentaire:

L'anarchie sans doute pas une solution, mais un espoir a dit…

J'ai déjà commenté sur Betapolitique, du coup je me répète, mais autant commenter l'article original :D Je disais donc : En ce qui me concerne, je sens bien l'idée géniale de Minc, il s'est dit "prenons une idée de gauche", sauf que comme pour Vinci, il s'est lamentablement planté.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/02/12/et-sarkozy-zappa-la-pub-de-la-television-publique_1010342_823448.html

partager